Construction tactique d'un système de jeu en football.
I) Positionnement, fonction et style de jeu

Par
   
David Luis Sánchez Latorre Docteur en sciences de l'activité physique et du sport , spécialité football.
Universidad de Granada.(espagne)

Victoria B. Jiménez Maroto Licence en Education physique.
Universidad de Granada.
Entraineure Nacionale d'Atletisme et de Natation.
 
Dessins :efdesportes

INTRODUCTION

    Dans cette partie on observera la construction tactique d’un système de jeu dans son positionnement offensif et défensif, les fonctions des joueurs dans ce système et le style de jeu à mettre en place. Dans la seconde partie nous verrons les caractéristiques similaires que nous avons dans le développement du jeu et des ces phases technico-tactiques, récupération du ballon et autres procédures d’enseignements.Les deux parties sont intimement liées, en fait elles n'ont pas de raison d'être l’une sans l'autre. Elles ont été séparées pour leur volume de travail, mais les deux forment de manière intégrée un seul corps de connaissance

    Les deux parties sont intimement liées, en fait elles n'ont pas de raison d'être l’une sans l'autre. Elles ont été séparées pour leur volume de travail, mais les deux forment de manière intégrée un seul corps de connaissance L'enseignement de tout ce développement, sera effectué sur les principes pédagogiques de l'apprentissage significatif et constructif, c'est-à-dire, que le joueur de football doit mettre en rapport des concepts nouveaux avec ceux qu’il possède déjà, afin de pouvoir obtenir une vision d'ensemble sur le système de jeu qui permette d'obtenir des résultats optimaux. Ils doivent être considérer comme des concepts généraux d'orientation et comme exemple que chaque formateur doit détailler ensuite en fonction de ses idées et des particularités de son équipe, mais il est attendu qu’ils servent d'étude pilote pour une programmation et une planification spécifique des systèmes de jeu.

    


1. Position

1.1. Attaque 1-3-4-3



     Le terrain est divisé pour attaquer dans les zones suivantes.

Zones fortes: rails Longs (central et latéral) avec support en 2 vague
Zones faibles: Perte de la balle dans les rails latéraux courts mais principalement dans le rail du centre.

Chacune des zones est occupée par les joueurs suivants:
Cette division est fonction des possibilités d’attaque ouvertes par le système de jeu qui est commenté dans la section 4.5 de la seconde partie de nos travaux.

1.2. Defense 1-5-3-2

    Le terrain est divisée pour défendre dans les zones suivantes :.

     Dans chaque zone notre objectif est le blocus des lignes de passe de l'équipe adversaire. Cette disposition est pour une défense statique où l'équipe effectue un repli intensif.
Il existe aussi une position avec les lignes avancées, en établissant une distance relative pour chaque ligne dans le champ de jeu. Ainsi les avants seraient placés 10-15 m au-dessus de la ligne du milieu de terrain, les composants de la zone 2, les milieux , à 10-15 m la ligne des 5 joueurs placés derrière.
Finalement le portier avancerait sa position pour maintenir la distance entre des lignes afin de couvrir les espaces.
Les aspects spécifiques du positionnement de la défense sont spécifiés dans le paragraphe 4.3

Equilibrer :

Zone forte : Supériorité numérique dans la zone 2.

Zone faible : : Espace entre zone 1 et 2 résolue avec la sortie du libero et couverture par l'organisateur ou les intérieurs. On compte aussi dans ce cadre les rails latéraux, avec couverture de l'organisateur en zone 2 et la surveillance de l'intérieur en zone 1.

1.3. Modifications

1.3.1. Attaque en 1-3-4-3 avec 2 Milieu offensifs et 1 pointe



    Ainsi nous perdons la possibilité d'attaquer par une des voies longues, mais gagnons de la supériorité dans la longue voie centrale. Les aspects spécifiques de cette modification sont commentés dans le paragraphe 4.51 de la partie II du travail.

1.3.2. Defense 1-5-1-2-2



    On l’utilisera préférentiellement quand l'équipe adverse attaque avec 3 avants ou avec 2 avants et un milieu offensif entre les lignes. Les aspects spécifiques sont exposés dans le paragraphe 4.32 (partie II du travail).


2. Fonctions par postes**

Gardien de but


ATTAQUE
- ne pas douter dans le dégagement (Rappeler les possibilités d'attaque). S'il y a doute toujours long.
- Il reçoit d'un côté du terrain et doit relancer de l'autre.
- Début rapide de contre-attaque devant en cas égalité numérique face à la défense adversaire ou infériorité 3x2.
DEFENSE
– toujours dégager sur les côtés.
- Parler à sa défense devant des situations de perte de balle.
- Position sur le terrain. Il est le libéro du libéro. Distance entre les lignes.
- Agressivité dans les sorties sur corners.
- Sorties avec décision et puissance. Ne pas penser au penalty.
- Mise en place du mur.
- Coordination devant les ballons envoyé entre le défenseur central et le libero.


DEFENSEURS CENTRAUX (hors libero)


ATTAQUE
- Démarquage. Ouverture en attaque sur les côtés. Ils se transforment en latéraux.
- Demander le ballon de sorte que leur positions soient ouverte vers l’ensemble du champ de jeu.
- Progresser sans peur en cherchant le 2x1 par la courte voie latérale.
- Sortir avec l'équipe.
- Informer l'organisateur après la passe, de la présence d’un joueur dans son dos.
.
DEFENSE
- Dégager si l'équipe est pressée ou si le portier décide de sortir loin de sa cage.
- Glissement de la défense vers le côté du ballon, tant qu'il n'existe pas nécessité de marquage mixte.
- Anticipation dans les dégagements sur les côtés.
- Marquage lors des corners. derrière et sur le côté du but.
- Marquage mixte à l'avant adverse. Le stimulant est le ballon entrant dans notre zone de marquage.
- Renforcer la surveillance de l'avant qui traîne à l'intérieur de la ligne
- Coordination avec le portier.
- Dégagement sur les côtés.
- Agressivité. Eviter les fautes près de la zone de vérité.
- Être toujours dans la distance réglementaire pour éviter des tirs rapides.
- Si un des deux centraux n'effectue pas de marquage, qu’il se positionne devant le marqueur central.
- Changement de position devant l'avant qui veut les rapprocher.
- Changement de position avec libéro. Avis verbal.
- Marquage individuel sur les coups francs directs et indirects. Ne jamais être placé dans le mur.


Libero


ATTAQUE
- Sortir avec l'équipe jusqu'au centre du terrain, en surveillant que personne ne reste derrière.
- Appui au possesseur de balle
- Informer l'organisateur après la passe s'il y a un joueur dans son dos.
DEFENSE
- Assurer le repli.
- Couvertures aux centraux et aux intérieurs. Force et décision.
- Coordination avec le portier.
- Intervenir sur les erreurs en bord de zone.
- Changement de position avec les centraux au marquage. Avis verbal.
- sur les corners et les touches il n'y a pas de hors jeu.
- Dégager sur les côtés
- Ne pas mettre le portier en difficulté. Dans le doute dégagement le plus loin possible et si on peut, donner possibilité à l'avant de jouer.
- Eviter les fautes dans notre partie de terrain et faire en sorte que tous les joueurs soient devant lui.
- Sortie en possession du ballon et en cas de dépassement de la zone 2, prévenir les défenseurs centraux .
- Responsable de zone 1 pour la distance entre des lignes.
- Il définit les positions sur les corners défensifs


Organisteurs


ATTAQUE
- Démarquage d'appui coordonné pour demander le ballon dans la voie centrale courte.
- Démarquage d'appui pour effectuer des une deux avec les centraux et les intérieures et permettre la sortie du ballon par la longue voie centrale.
- Démarquage d'appui pour entamer la contre-attaque passe plus longue à l'attaquant
- Surveillance et/ou couverture des centraux dans la voie courte latérale si on entame l'attaque par là.
- Sortir rapidement sur les fautes. L'arbitre ne doit pas siffler.
- Il est placé en 1º poteau en corner 1.
- faux appel et Démarquage au 2º poteau dans le corner nº 2.
- Démarquage de rupture pour l'occupation des espaces sur les remises en touches
DEFENSE
- Pression coordonnée avec milieu offensif.
- faute tactique réglementaire.( Ne pas effectué s'il a un carton jaune.)
- Repli face au ballon.
- Couverture s'il dépasse la zone 3 avec une double couverture de l'organisateur opposé.
-Marquage mixte du 3º attaquant hypothétique ou du joueur placé entre les lignes.Stimulant : Ballon dans notre camp.
- Responsable de relancer tant offensivement que défensivement le jeu comme dans les phases de balle arrêtée (corners ou coup franc).
- Commande le harcèlement de l'équipe dans la phase de repli - pressing.
- Responsable de la zone 2 pour la distance entre des lignes.
- Surveillance de l’intérieur adverse.
- Homme axe du mur.

Interieurs


ATTAQUE
- Positionnement le long de la zone latérale.
- Changement de position entre eux. Profiter des ballons dehors.
- Appui permanent.
- Profiter du 1x1.
- Arriver à 2º poteau si l'attaque est construite à l’opposé. Diagonale.
- Démarquage vers le centre pour 2x1 avec le latéral.
- Frappeur sur le corner de son coté.
- Il occupe le 2º poteau dans le corner nº 2.
- Il met en jeu les coups francs directs.
- Il met en jeu les coups francs indirects. C'est le Spécialiste - 1. Attention à l’entraînement. (Voir partie II, stratégies sur balle arrêtée).
- Démarquage d'appui pour la création d'espaces sur les remises en touches.
DEFENSE
- Repli rapide. Être conscient du terrain à parcourir.
- Faute tactique.
- Repli face au ballon.
- en cas de couverture latérale du libero dans la zone opposée, se placer au niveau du 2ºpoteau.
- Échange avec le libero si celui-ci est possesseur du ballon dans l’organisation en 1-5-1-2-2.
- Surveillance de l'adversaire à l’intérieur.
- Occuper le 1º poteau sur les córners de son coté.


milieu offensif


ATTAQUE
- Démarquage de rupture pour contre-attaque.
- Démarquage d'appui envers le centre du terrain après l'ouverture des organisateurs. Sortie longue zone centrale.
- Appui face aux avants dans les longues zones latérales en 2emeº vague
- Il est placé au 1º poteau en corner 1.
- Appel en retrait et démarquage au 2º poteau dans le corner nº 2.
- Il peut mettre en jeu les coups francs directs.
- Il peut mettre en jeu aussi les coups francs indirects. (remarque idem aux intérieurs).
- Exécution du penalty.
- Démarquage de rupture pour l'occupation d'espaces en remise de touche.
DEFENSE
- Pression coordonnée avec les organisateurs.
- Surveillance de l’ organisateur adverse


ATTAQUANTS


ATTAQUE
- Collé au portier sur les córners.
- jouer sur les défenseurs centraux.
- La passe de face est l'option la plus facile et la plus efficace.
- Parier sur les situations 1x1.
- Ne pas être placé derrière les défenseurs.
- Feintes. Démarquage en courbe pour éviter le hors de jeu.
- Attendre à tout moment l'anticipation de défense.
- Tirer au but dès qu'il existe une possibilité.
- Démarquage de rupture dans la contre-attaque.
- Démarquage de rupture vers la longue zone latérale pour presser l'équipe adverse.
- Démarquage à l'intérieur après le contrôle du milieu offensif.
- Temporisation en contre-attaque.
- Il occupe le 1º poteau sur le corner nº 1 et effectue le premier démarquage.
- Il occupe le 2º poteau dans le corner nº 2.
- Se replace sur les coups francs directs.
DEFENSE
- Couverture échelonnée pour éviter le changement d'orientation.
- Marquage spécifique sur les córners.
- Homme de base au ballon dans les coups francs indirects.
- Responsable de la zone 3 pour la distance entre des lignes.
- Surveillance de l'adversaire latéral.
- Ils ne défendent pas sur les córners. Exceptions faites d’un marquage sur le jeu de tête


** Ces fonctions sont effectuées pour des joueurs liés à un système de jeu déterminé. Chaque formateur les adaptera en fonction de ses intérêts et de ses principaux joueurs.


3 Développement

3.1 Style de jeu
Attaque
L'objectif en attaque est la sortie du ballon en cherchant la supériorité constante dans les différentes zones, en profitant de la qualité technique du milieu offensif et de la vitesse des attaquants. Il existe ainsi dans l'équipe 4 sorties du ballon en fonction des lignes de passes créées en fonction du comportement de l'équipe adverse. (Voir paragraphe 4.5 de la partie II)
Quand l'équipe gagne elle peut utiliser la sortie du ballon qui convient le mieux en fonction de ce qui est la technique individuelle des joueurs, à moins que le formateur spécifie une certaine sortie déterminée par toute circonstance, (ressources techniques insuffisantes d'un certain adversaire latéral, espace créé par un mauvais repli systématique, etc..). Quand l'équipe perd, nous utilisons normalement la sortie n° 2 avec appui de tout l'équipe sur la passe longue.
Si l'équipe adverse presse et que nos lignes de passes ne sont pas suffisantes pour la sortie 1 ou 3, nous utilisons la sortie 2 avec dégagement de face et appui de tout l'équipe. Si on produit la sortie 2 l'équipe doit sortir rapidement (sous le commandement du libero qui dirige la zone 1) de sorte qu'il n'existe pas de grande distance entre des lignes provoqué par le repli dans cette zone et la distance avec les deux autres. Cette sortie est utilisée principalement quand il existe une pression parce que je considère que nous travaillons une étape de renforcement technique et l'un des objectifs est l'amélioration technique du joueur.
Celle-ci est produite par des situations de possession de ballon et de prise de décisions, il s'ensuit qu'elle a un plus grand poids dans les sorties 1,.3 et 4 que dans la sortie 2 elle-même, " sans pallier qui dans des situations qui rendent impossible la sortie du ballon et qui sont un danger éminent ,il faut établir une possibilité dans le jeu de l'équipe. C est aussi important quand la marque sera défavorable. " En étant échelonnés tant les organisateurs que le milieu offensif et les intérieurs produisent des lignes de passe vers l'avant et en retrait, c'est pourquoi nous essayons le changement d'orientation après un appui d'une passe en retrait.


Changement d'orientation avec passe en retrait


Devant les sorties par la longue voie centrale et par la longue voie latérale, la solution que nous préconisons pour assurer la possession du ballon est le dégagement face à l'appui des organisateurs dans le cas de la sortie par le milieu offensif ou du milieu offensif lui-même et des intérieurs par les longues voies latérales.



Dégagement de face devant par la longue voie centrale ou latérale


Devant des équipes qui jouent le hors de jeu il existe un comportement tactique spécifique, qui est de temporiser jusqu'au harcèlement du joueur adverse et d'effectuer une sorte de grand pont vers le but adverse (le tape à suivre du rugby en quelque sorte). Le reste des partenaires ne pouvant se déplacer, seul le joueur possesseur du ballon finira au but.

Défense
L'objectif en défense est de fermer les espaces et les lignes de passes de l'équipe adverse. Le plus grand inconvénient dans le système de défense celle-ci avec une ligne de 5 arrières est qu'il existe un espace entre les zones 1 et 2 qui peut être profitable à l'adversaire, mais cet espace nous le fermons avec la sortie du libero et la couverture de l'organisateur ou de l'intérieur, qui après la récupération du ballon font 'sortir' l'équipe et entament la contre-attaque avec une passe à l'organisateur qui passe vers l'avant dans la course de démarquage de l'attaquant.
L'organisation de la zone de défense nous permet le harcèlement du possesseur du ballon avec des couvertures continues des joueurs. Nous essayons que le joueur adverse possesseur de balle ne progresse pas par les cotés, de là la disposition des avants fermant la possibilité de passe vers l'extérieur et le harcèlement des mêmes si la passe est réussie quand même. Ceci est effectué pour que les intérieurs travaillent plus en attaque qu'en défense, afin qu'ils effectuent des déplacements moins nombreux et trop longs. En même temps que nous réduisons le parcours des intérieurs, nous essayons que l'adversaire progresse par le centre où nous avons de la supériorité numérique devant un 1-4-4-2 (presque tous les équipes jouent avec ce système) ou égalité numérique devant un 1-3-5-2.
Nous induisons ainsi la récupération du ballon dans la zone 2 centrale ou dans la zone 1 centrale avec la sortie rapide de l'équipe et la contre-attaque précédemment commentée.

Équilibre attaque- défense
Devant la perte du ballon en attaque, notre objectif est de temporiser jusqu'au repli de l'équipe ou d'essayer d'arrêter sa contre-attaque (si l'équipe est très déployée) avec un "faute tactique " de l'organisateur qui effectue la couverture de la voie centrale.
Devant une récupération de balle dans chacune des zones une contre-attaque se produira si l'équipe adverse est mal placée collectivement et s'il existe une possibilité de sortie du ballon vers l'avant (zone 1 ou 2) ou on jouera l'égalité ou la supériorité (avec appui du milieu offensif) en cas de récupération du ballon en zone 3.
L'autre possibilité est l'attaque " placée " avec la sortie du ballon, en déployant l'équipe en attaque. La tactique individuelle des joueurs déterminera la décision pour chacune des options pourvu que le formateur ne les prédispose pas à une d'elles en toute circonstance.

3.2 Moyens collectifs et d'équipe
MOYENS COLLECTIFS BASICS. TACTIQUE DE GROUPE
ATTAQUE DEFENSE
2X1 sur le coté
mur
donner de face
Couverture en échelle
Harcèlement défensif dans le cadre d'une zone


Moyens collectifs basiques d'attaque



Moyens collectifs basiques de défense


MOYENS COLLECTIFS COMPLEMENTAIRES. TACTIQUE DE L'EQUIPE
ATTAQUE DEFENSE
Stratégie de ralentissement du ballon (attaque placée)
Contre-attaque
Pression
Faute tactique



3.3 Règles tactiques
GÉNÉRALES INDIVIDUELLES D'ATTAQUE
-Donner de face
- Donner de préférence le ballon à un joueur qui se dirige vers le but adverse
- Informer le possesseur de la présence d'adversaire
- Ne pas jouer au poste mais depuis le poste
- Varier le rythme et l'intensité des déplacements
- Effectuer des aides offensives au possesseur du ballon
- utiliser les feintes
- Explorer les points faibles de l'adversaire


GÉNÉRALES INDIVIDUELLES DE DÉFENSE
- Défendre derrière de la ligne du ballon
- Induire en erreur le possesseur du ballon
- Se replier en surveillant le ballon
- Ne pas laisser frapper le ballon dans la ligne de défense
- Coordonner verbalement les actions
- Retarder, contenir, l'attaque adversaire, particulièrement quand on est le dernier défenseur
- Effectuer des couvertures de défense et occuper des espaces libres
- Augmenter l'agressivité de défense quand l'adversaire s'approche du but


DANS UN SYSTÈME
- Situer devant le partenaire en possession du ballon dans une zone latérale, aller à 2º poteau
- Devant la pression adverse, passer en retrait et changer l'orientation du jeu
- Presser dans les zones proches du but adverse
- Eviter la distance entre des lignes
- Effectuer la faute technique





2eme partie : Développement des phases de jeu, stratégies, ballons arrêtés et situation d'apprentissage.



     Phases du jeu
1 Repli
Repli intensif
Positionnement 1-5-3-2 avec les fonctions de défense établies dans le paragraphe 3.1 On effectue ce type de repli en fonction du comportement du ballon et de l'équipe adversaire. C'est le repli prédéterminé de l'équipe pour lequel il existe des procédures comme la faute tactique afin de pouvoir l'effectuer.
Repli pour la pression
Il s'agit d'un repli à une distance déterminée du terrain (le libero à la hauteur du banc de touche). Avec ce repli l'organisateur donne le ton et on effectue la PRESSION sur l'équipe adverse. Ce n'est pas un repli-pressing parce qu'on n'effectue pas la pression dès la perte du ballon, mais après un repli à une certaine position.
Il est utilisé dans les 15 premières minutes de la 1º mi-temps si nous jouons à domicile, pour profiter de la fraîcheur des joueurs et d'essayer de prendre l'avantage à la marque. Normalement le formateur détermine la période d'exécution. Sur le terrain des adversaires, il est effectués dans les 15 premières minutes de la 2º mi-temps afin de surprendre l'adversaire avant qu'il ne nous surprenne. En fonction du résultat et de la capacité physique des joueurs on effectue les dernières 10 minutes. Les comportements técnico-tactique de ces derniers sont déterminés dans le paragraphe défense 3.1
L'inconvénient de ce type de repli se produit devant des équipes qui font circuler très bien le ballon. De plus ceci engendre l'usure physique. Si le repli pour la pression n'est pas effectif nous recourons à la faute tactique pour se replacer. On utilise la faute tactique parce que les joueurs n'ont pas condition physique suffisante pour mener à bien efficacement les comportements técnico-tactique prévus. E plus, c'est un élément du football avec lequel il doit être joué par rapport au comportement en ce qui concerne le temps et le résultat. Il est très positif pourvu qu'on n'arrive pas à l'illégalité. Donc pas de charge extrême, de tirage de maillot, etc.. Il doit toujours être effectué dans des zones où il n'existe pas de danger imminent de l'adversaire et un effet de déséquilibre pour se propre défense.
Les deux types de replis sont appositionnel si chaque joueur occupe la position et les fonctions de la zone sur laquelle il effectue la couverture.

2 Glissement


Le glissement défensif de l'équipe se base sur des mouvements échelonnés, vers l'arrière et vers le côté du ballon, en diagonale pour fermer des lignes de passes de l'adversaire.

Il est effectué devant des attaques placées. Dans chaque zone de défense se produisent harcèlements échelonnés au possesseur du ballon avec des couvertures constantes, excepté dans la zone 1 où on effectue le marquage mixte quand le ballon entre dans la zone .
Quelques glissement défensifs spécifiques du système sont :
· Glissement de l'organisateur contraire à la voie d'attaque en zone 2
· glissement de l'intérieur contraire en zone 1
· Glissement de l'attaquant opposé à l'attaque pour contrarier d'éventuels changements d'orientation du jeu.

3 Défense


3.1 Défense statique avec repli intensif et repli spécifique pour la pression
Nous allons commentés les 2 concepts à la fois puisqu'ils ont des comportements technico-tactiques semblables, à la réserve près que la zone de repli de chacune est différente. Je vais exposer les comportements technico-tactiques dans chacune des zones de défense.

Zones

COMPORTEMENTS TECHNICO-TACTIQUES

1
-Comportement échelonné avec couvertures mutuelles
- Marquage mixte des centraux. Stimulus : ballon dans notre camp, sinon vigilance et/ou glissement défensif.
- Sortie du libero en couverture des centraux devant le joueur avec le ballon quand il a dépassé la zone 2.
- Couverture latérale du libero sur les intérieurs
- Changement de position entre les joueurs au marquage et le libero
- Couverture coté libre avec glissement de l'intérieur coté opposé vers le 2e poteau
- Libérer un espace devant pour permettre la passe longue à un attaquant dès que possible
2
-
Pression échelonnée des 3 membres de cette zone sur le possesseur du ballon
- Couverture de l'intérieur pour éviter la supériorité numérique dans cette zone.
- Vigilance à l'intérieur. L'organisateur est celui qui doit aller presser le ballon
- Marquage mixte Marquage individuel si l'entraîneur le décide.
3
- Eviter la sortie du ballon par les cotés en pressant de manière échelonnée
- Glissement défensif coté opposé pour éviter la supériorité numérique adverse et le changement d'orientation du jeu
- Vigilance du latéral qui attaque.


Dans le repli spécifique pour la pression, la zone 1 est avancée jusqu'à la hauteur des bancs de touche (ou autre référence) et devant un stimulus déterminé (passe à un joueur adverse ayant des caractéristiques techniques insuffisantes, passe latérale avec possibilité de supériorité défensive) l'organisateur donne le "signal" et toute l'équipe presse son homologue afin de récupérer le ballon dans la zone la plus proche du but adverse.

3.2 Défense 1-5-1-2-2


J'ai une préférence pour l'utilisation de ce système quand l'équipe adverse attaque avec 3 avants ou avec 2 avants et un milieu offensif entre les lignes.
On recule un organisateur pour marquer un possible 3º avant ou milieu offensif. Ainsi les couvertures dans l'axe sont effectuées par les intérieurs et le libero.
Les deux centraux et l'organisateur reculé effectuent un marquage mixte et les intérieurs surveillent à l'intérieur de leur zone et effectuent les dites couvertures avec le libero, en arrivant au 2º poteau s'il existe un jeu d'attaque dans la zone latérale opposée.

4 Contre-attaque


La contre-attaque peut se produire en fonction de ce qu'est la technique individuelle des joueurs quand nous récupérerons le ballon dans chacune des zones de défense. Il existe des comportements spécifiques de chaque zone, sur lesquels le joueur de football peut décider.
· ZONE 1 et 2 : Récupération du ballon et passer à l'organisateur central qui effectue une passe à l'attaquant dans le dos de la défense.
· ZONE 3 : Récupération du ballon et différentes possibilités :
· Réalisation due 1x1 si nous sommes près du but adverse.
· Réalisation du 2x1 avec le partenaire le plus proche proche.
· Temporisation et passe au milieu offensif en percussion.



5 Attaque


Dans la phase d'attaque les comportements téchnico-tactiques suivants se produisent.
· Ouverture des 2 centraux
· Ouverture les deux intérieurs et incorporation à la ligne supérieure du centre du terrain
· Progression du milieu offensif
· Appui échelonné des organisateurs
Avec tout cela, nous créons une situation d'attaque 1-3-4-3 où nous pouvons effectuer l'attaque par les zones suivantes en fonction de ce qui est ressort de la technique individuelle du joueur ou des choix du formateur.

1 Voie gauche ou droite (latérale)
Une progression du défenseur central se produit pour chercher la supériorité 2x1 sur le coté, ou vers la ligne de touche ou avec démarquage vers l'intérieur. Les comportements de défense sont l'appui retardé du libéro et couverture du joueur organisateur proche du ballon, pour partir d'une situation de supériorité numerique.



2 Longue voie latérale
Devant la pression de l'équipe adverse ou le marquage en contre, passe longue vers la course de démarquage latéral des avants avec dégagement face milieu de terrain en appui (milieu offensif et intérieur sur les cotés) et sortie rapide de l'équipe jusqu'à un point déterminé (à hauteur du banc de touche par ex).



3 Courte voie centrale.

Démarquage d'appui échelonné des deux organisateurs et progression par la voie centrale courte ou avec les intérieurs.



4 Longue voie centrale
Démarquage d'appui du milieu offensif après ouverture des organisateurs pour possible appui dans les courtes voies. De cette manière nous pouvons organiser la sortie par la courte voie latérale avec une possibilité par la voie centrale. Le milieu offensif restera en appui ou progressera par cette voie.



5.1 Attaque 3-4-3 avec 2 milieu offensifs
C'est une variante utilisée suivant les circonstances quand nous manquons d'attaquants de métiers dans l'équipe, ou que nous cherchons à utiliser l'espace entre les lignes pour sortir du marquage des centraux lorsque notre avant est très rapide. On effectue les mêmes fonctions d'attaque que précédemment commentées, mais les deux milieux offensifs fonctionnent avec des démarquages échelonnés (ainsi que les organisateurs) avec une plus grande liberté pour progresser en cherchant la supériorité par 2x1 (figure1) ou en passant à l'attaquant en démarquage (figure 2).
Avec ce système nous créons une double supériorité dans l'axe devant des systèmes 1-4-4-2 ou même avec des systèmes 1-3-5-2. L'avant doit adéquatement choisir la voie latérale d'attaque après réalisation d'un démarquage en courbe.



6 Pression
Nº 1 - Voir les paragraphes 1 et 3.1


Stratégies sur ballon arrêté


1 Attaque
Le choix d'une certaine combinaison (sur corner ou coup franc indirect) déterminée par l'entraîneur est montrée d'un geste déterminé et compréhensible pour l'équipe.
1 Corners
On demande à un joueur de botter et deux avants qui occupent le 1º poteau, avec l'organisateur qui couvre la zone de dégagement. Le choix des variantes est déterminé par les joueurs en fonction de leur technique individuelle
· Positionnement : 2 joueurs collés au 1º poteau du but adverse
· Mise en action : Démarquage d'appui d'un joueur vers le tireur. Devant le refus du joueur qui tire le corner, il se dirige vers le centre de la zone.
· Développement : Se servant du démarquage d'appui le 2º joueur reçoit le ballon et le passe à son partenaire en mouvement qui frappe au but.
· Fin : tir au but.
· Variante : Remise au premier joueur en démarquage et 2x1.
· Variante 2 : Ne pas remettre le ballon de face au joueur en mouvement mais effectué une passe en retrait.
· NOTE : Si la mise en jeu du corner est à droite de notre attaque, le 2º joueur doit être gaucher, pour profiter d'un plus grand angle de passe.



Nº 2
On demande un joueur au tir , deux avants et le milieu intérieur contraire qui occupent le 2º poteau, l'organisateur et le milieu offensif qu'ils couvrent dans l'axe.
· Positionnement : les 2 avants et l'intérieur au 2º poteau, en laissant le premier poteau sans aucun joueur. Organisateur et milieu offensif dans l'axe
· Mise en action : préalablement à la frappe du corner les 3 joueurs entraînant leurs adversaires au 1º poteau
· Développement : Le milieu offensif effectue un démarquage au 2º poteau et frappe la prolongation des joueurs de 1º poteau ou le service direct du joueur qui tire le corner.
· Fin : Conclusion de la tête du milieu offensif qui effectue un démarquage à 2º poteau.



2 Coup franc direct
Il existe 2 possibilités dans le coup franc direct, suivant que l'angle est pour un gaucher qui frappe de l'intérieur ou que l'angle est pour un droitier .



3 Penaltie
Exécution par le spécialiste .. Si pas de spécialiste dans ce domaine , l'entraîneur décide le joueur que tire.
4 coups francs indirects
En fonction de la distance du ballon en ce qui concerne le but adverse, nous effectuons une certaine exécution. Il existe une règle tactique qui est de tirer rapidement, puisque l'arbitre ne doit pas siffler. C'est toujours une règle première sur les autres possibilités .
Distance proche des 30 m.
a. Service pour le spécialiste des coups francs directs
b. Si impossible, passe du vers l'avant qui est placé à l'extérieur du mur
c. Passe au-dessus du mur à l'avant qui se démarque
Distance de plus de 30 m jusqu'au centre du terrain
d. Mise en jeu et développement habituel du jeu dans cette zone

terrain propre
e. Dégagement du libero, l'équipe se replace prête à jouer





5 Remise en touche
Quand la remise en touche sera effectué dans le camp adverse il existe un comportement spécifique déterminé par ce qui est la qualité tactique individuelle des joueurs, qui consiste en un démarquage d'appui de l'intérieur qui crée un espace pour que l'organisateur ou milieu offensif l'occupe.



6 Comportement face hors jeu.
Bien que ce ne soit pas une situation de balle arrêtée le comportement est le même. Si une équipe est signalée hors jeu il existe un comportement spécifique effectué en fonction de la capacité tactique individuelle du joueur, qui consiste un frappe lobée du ballon au-dessus de la ligne de défense qui remonte rapidement (passe à suivre du rugby) et un sprint pour atteindre le ballon. Le reste des partenaires ne se déplace pas pour éviter que l'arbitre puisse sanctionner la position.



2 Défense
1 Remise en touche
Il existe un comportement de pression si la remise en touche est proche du but adverse. Il se base sur le marquage individuel des joueurs qui ont la possibilité de recevoir le ballon.



Les positionnements de base dans les zones d'activité des joueurs en positionnement de défense.
· L'intérieur marque l'intérieur adverse
· L'organisateur marque l'organisateur adverse
· Le milieu offensif marque l'organisateur adverse
· L'attaquant marque le libero

2 Corners
Dans les corners on établit des règles de défense qui sont les suivantes.
· Marquage individuel par taille des adversaires
· Couvrir La zone de dégagement axial par l'organisateur
· Zone du 1º poteau est couverte par l'intérieur latéral
· Les deux avants ne défendent pas afin de pouvoir entamer la contre-attaque et éviter la montée de deux joueurs adversaires
· Les positions sont défini par le libero

3 les coups francs directs et indirects
De la même manière on établit des règles d'activité qui sont les suivantes.
· Eviter la mise en jeu rapide par le placement d'un joueur proche au ballon, à distance réglementaire de 9 m..
· Mise en place du mur. Le portier décide du nombre de joueurs (normalement 3 ou 4, sauf exception).
· Homme axe : Organisateur.
· Les centraux ne sont jamais placés dans le mur.
· Homme de sortie du mur: Attaquant rapide.
· Marquage individuel par taille.
· L'organisateur couvre le dégagement axial.
· Les positions sont défini par le libero.

Exemple de situations d'enseignement d'apprentissage



1 Moyens collectifs basics



CONTENU : 2X1, DÉMARQUAGE ET ECRANMATÉRIEL : 3 CÔNES, 1 BALLON, CHASUBLESJOUEURS : 4.(2 défenseurs et 2 avants)
DESCRIPTION : Un joueur avant A avec ballon progresse vers le but et son partenaire B effectue un 2x1 avec démarquage ou écran. Un joueur défenseur au marquage du joueur B et un autre défenseur est placé derrière le joueur A pour que la décision se produise avec vitesse.
VARIANTES· Varier la largeur du but · Varier la distance du joueur défenseur sur A



CONTENU : COUVERTURE Et FEINTEMATÉRIEL : 3 CÔNES, 1 BALLON, CHASUBLESJOUEURS : 3.(2 défenseurs et 1 avant)
DESCRIPTION : Un joueur attaquant avec ballon progresse vers le but adverse. Un joueur effectue la couverture et l'autre défenseur doit effectuer l'échange de place puis défendre derrière la ligne du ballon, une fois arrivé à la hauteur du cône. 5 fois chacun et changement de rôle. Voir celui qui marque le plus de buts.
ASPECTS CLEF :· S'il n'arrive pas au cône il ne peut pas défendre, ainsi 1x1.

2 Exercices propres de la phase d'attaque



CONTENU : FAIRE FACE Et CHANGEMENT d'ORIENTATIONMATÉRIEL : 1 BALLON, CHASUBLESJOUEURS : 10.(4 défenseurs et 6 avants)
DESCRIPTION : Terrain divisé par des bandes de 10-15 de large sur 7m de longueur. Il s'agit de maintenir pour les joueurs bleu la possession du ballon le temps maximum possible
ASPECTS CLEF :·
Il faut passer le ballon par toutes les zones·
Comptabiliser les interceptions en défense
· Changement de rôles



CONTENU : DÉMARQUAGE d'APPUI ÉCHELONNÉ Et DONNER de FACEMATÉRIEL : 1 BALLON, CHASUBLESJOUEURS : 6.(4 avants et 2 défenseurs)
DESCRIPTION : Démarquage d'appui du joueur A ou B qui se retrouver face au passeur. Celui-ci effectue un passe longue au joueur C qui restitue face au joueur A ou B, qui n'a pas effectué le premier appui.
ASPECTS CLEF :· S'il le joueur ne se situe pas de face il ne peut pas effectué la passe longue ·
Quand il a effectué la passe longue, le joueur se déplace pour le 2x1.
· Objectif par conduite au travers du but = 2 points ·
Interception du ballon = 1 point.